Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 10:12

Chers tous

cette semaine est une semaine de grandes commémorations pleine de sens pour l´histoire de l´humanité car liées entre elles a la grande souffrance de la première guerre mondiale qui a amène le monde dans le fameux XXe siècle.

 

Tout d´abord ce mercredi, le 11 novembre : grande célébration de la fin d´une guerre atroce ou il n´y a jamais eu de <<bons et de méchants>>, mais l´apothéose de l´affrontement d´Empires fondes sur le colonialisme, le plus vil moyen d´imposer sa puissance qui ont plonge de nombreux pays dans l´esclavage. Trois Empires se sont écroules a ce moment la, l´Autrichien, l´Ottoman et l´Allemand, mais deux sont restes sur pied et le Britannique a su subsister jusqu´a ce jour a travers le Commonealth. Ce dimanche dernier, je fus choque de voir que le Vicar anglican était tombe dans la propagande la plus simpliste en presentant les soldats anglais tombes pour la nation lors de cette guerre comme ont les heros qui ont mene le pays a la victoire et comme les exemples de l´abnegation chretienne contre le barbarie. Jamais, Jesus n´a demande de prendre les armes, jamais. Au contraire : on nous demande de montrer l´autre joue et d´aimer ces ennemis. Et le décalogue est clair :

Tu ne tueras point. Cette guerre est davantage une horreur quand on sait que tous ces empires coloniaux se disaient chrétiens. Quel détournement !!!

 

Ensuite ce mardi, le 10 novembre, la mort de Mustafa Kemal Attaturk. Cet homme représente le champion de la transformation de l´Empire Ottoman en République a échelle humaine et fondée sur des valeurs inspirées de la République Française, issue des Lumières. Qu´en est-il de cette république aujourd´hui ? On semble assister à la construction d´un mythe autour d´un héraut pour s´assurer d´enfermer ce pays dans une idéologie figée et paternaliste que le « héros » lui-même rejetait. Meilleur chemin vers une pseudo-démocratie autoritaire générant des citoyens serviles et asservis. Quand on infantilise un peuple avec la peur de la violence arbitraire organisée par l´état ou par des groupes mercenaires clandestins, on ne peut prétendre aux droits et libertés.

 

Et finalement ce lundi qui célèbre la chute du mur de Berlin sonnant le glas du tellement triste Monde Soviétique ayant usurpé l´idée communiste pour imposer une des pires tyrannies de l´histoire qui fait passer l´Empire Romain pour une partie de plaisir. Ce chapitre clos alors le XXe siècle.

 

Tous ces événements sont liés.

 

Le XXe siècle est le siècle de l´idéologie matérialiste qu´elle soit capitaliste ou communiste (celle ou on impose a tous d´être raisonnable). Ce siècle avec sa propagande médiatique ne pourra jamais porter le nom de siècle des lumières tant ce sont les régimes de terreurs qui ont connu de beaux jours grâce la technologie a travers les barbaries militaires, la violence des états, le crime organise, les révoltes armées, les castes, les classes sociales, les nationalismes instrumentes, les religions intégristes, l´impitoyabilité économique, etc furent sans précédant dans l´histoire de l´humanité.

 

La vision capitaliste est très attractive car elle met les gens en compétition pour acquérir plus que les autres. Et le televison nous a montre ces riches personnes disposant de tout et faisant tout ce qu´ils veulent. Comment résister a cette illusion de penser que le bonheur est inaccessible et que la seule chose possible est de satisfaire ses propres pulsions jouissives en consommant sans s´arreter pour combler un manque de relations humaines. C´est pourquoi le jeu le plus vendu aux USA est le Monopoly, mais cela se termine en général par un monopole. Cette vision est un idéologie d´extreme-droite menant à la misère d´ou émergent les conflits de classes tels que justifies dans Robin des Bois. Mais le grand Victor Hugo, l´auteur le plus scénarisé, nous montre bien les malheurs qu´engendrent la vision capitalistes et tous les vices en sont issus.

 

La vision communiste a eu tort de s´en prendre la valeur essentielle de la liberté. Que dire de ce que Staline a fait de ce désir fort d´un monde plus juste qui respecte ceux qui font le travail : les ouvriers ayant toujours été traites comme des moins que rien et cela encore par des gens qui se disaient chrétiens. Mais grâce a ces communistes, l´Occident a pu jouir du pillage des ressources naturelles du monde qui a l´heure actuelle trop limitées pour toute l´humanité. On découvre alors que les communistes avaient peut-être eu raison d´imposer des modes de consommation plus raisonnables.

 

Combien de gens sont morts pour des raisons décidées par d´autres en haut lieu ayant usurpé le pouvoir et le pourvoir mettant les droits et liberté en leur faveur avec des lois qui ne permettent pas aux petits d´être défendus ?

 

N´oublions jamais que l´illusion du confort de quelques-uns (comme nous) se pensant la majorité dans quelques pays s´est construit à grands renforts de coups d´états de pays essayant de s´en sortir en faisant les vrais compromis fragiles que l´on peut facilement faire basculer par quelques groupes fascistes ou stalinistes bien excites par des comptes de banques bien fournis.

 

Certains nous ont dit que l´enfer c´est les autres, mais le paradis c´est seulement et surtout les autres. Allons-nous repenser le monde avec des valeurs de relations humaines et divines. « All you need is Love » chantaient le Beattles; ils ne faisaient la que de reprendre les parole de Jésus.

 

Bonne façon de se préparer pour l´Avent.

LHR

Partager cet article

Repost 0
Published by Luc Rolland
commenter cet article

commentaires