Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2008 6 23 /02 /février /2008 12:47
Prenons un exemple simple :

Nous vommes un gouvernement et voulons resoudre le probleme de ces citoyens qui ne veulent pqs se soumettre aux limitations de vitesse. On sait que cela coute une fortune en soins de sante a nos pays.

Je crois que nos gouvernements n'utilisersons jamais la voie du referendum pour justifier leur droit d'imposer une mesure draconnienne pour resoudre ce fleau.

La premiere facon de resoudre ce probleme : la presence policiere.

Avec cette methode, on previlegie la peur et la culpabilisation, en bref, une forme d'infantilisation. Si tu ne comportes pas bien, les tontons macoutes vont s'occuper de toi et tu vas payer cher ton refus de te soumettre a l'autorite. Cela fonctionne seulement si la personne sait qu'elle est sous surveillance effective. Et la raisons pour laquelle, une individu s'y soumettra est simplement une queston de gros sous.

On sait que cette methode coute tres cher en ressource humaine et demande une mise en place soutenue d'un dispositif repressif. Autre probleme: tous ces abus potentiels de pouvoir.  On sait que nos chers policiers ne sont pas des enfants de choeur et que la corruption a souvent raison des plus zeles.

La seconde  facon: l'utilisation de la technologie en mettant des radars automatiques.

Une idee qui semble avoir reussis a des ministre dont le fameux Sarkozi. Avec ces petites boites, il a reussis a reduire de 2000 les morts les routes de France dans une annee.  Mais toute technologie a son prix et ses limites. On sait que ces machines sont complexes et coutent une petit fortune. On peut demontrer que ces machines peuvent facilement se deregler et donc apres un certain temps, elles peuvent etre erronees.

En Angleterre, les machines fonctionnent principalement avec du papier et se retrouvent rapidement saturees en attendant d'etre videes.

En France, on vous avertis de la presence de ses machines pour des raisons de securites. C'est le comble du fair-play. On fait tout pour en limiter l'efficacite ou meme d'augmenter le danger de la mesure. En effet, les conducteurs freinent comme des debiles quand ils voient le panneau et cela cause des accidents. De plus, une fois passee la machine, on se relance a toute allure.

Ce systeme reste essentiellement similaire au precedent, la presence humaine en moins. Il devient parfois un jeu de defiance.

La  troisieme facon : l'utilisation d'un moyen mecanique preventif : les bosses au sol.

Au Mexique, cette methode est employee partout dans les villes et villages. Simple et facile a mettre en place, ce systeme a l'avantage de durer tres longtemps et de demander tres peu d'entretien . L'individu prend alors le risque de demolir sa voirure et de payer tres cher sa negligeance. Tres efficace. 

Le seul ennui majeur de ce systeme revient a ralentir d'autant les vehicules d'urgence. Imaginez-vous a l'agonie dans une ambulance qui doit sans cesse ralentir et rebondir  sur des bosses. C'est a nous faire esperer que les ambulances soient toute equipees de suspension Hydractive de Citroen.

Au Quebec, au debut de chaque hiver, on doit les enlever pour assurer le passage des deneigeuses.

La derniere maniere: l'education.

Il reste que la question de la vitesse au volant est tout simplement une question elementaire de respect des autres. Cela s'apprend tout simplement dans une bonne education de bon citoyen des le plus jeune age. Mais, nos societes tres edonistes et egoistes, ne nous valorisent pas trop dans des rapports  harmonieux entre personnes. Ca va meme plus loin, la voiture est un des moyens acceptes de defoulement des frustrations. Il a juste a voir comment certains individus tres placides peuvent devenir sauvages quand on leur donne un volant d'une voiture avec un moteur demesurement puissant. Force est de constater que le mieux est de se retrouver avec des personnes responsables qui savent reconnaitre leurs limites et acceptent de certainement faire l'effort de partager l'espace routier avec les autres.

On retrouve la la question de fond de nos societes modernes.  Peut-on prendre le temps de bien eduquer des citoyen libres et sereins ? Capables de faire les choix qui partagent le monde tres petit dans lequel nous vivons. Pour ce faire, cela nous prend du temps pour nous occuper de nos enfants qui ont besoin qu'on leur consacre le temps qu'il faut. Mais ce n'est pas qu'une question d'avoir le temps de s'occuper de nos familles, mais egalement de s'engager dans le communaute en organisant des acitivites sociales, sportives, religieuses et autres pour occuper ces jeunes. J'imagine tout le bien que l'on puisse faire en organisant un club de robotique d'adolescents. Je me rappelle les annees 80 ou les gens s'impliquaient  beaucoup dans bon nombre d'activites. Mon pere faisait de la tele communautaire pour expliquer aux jeunes comment s'occuper d'animaux domestiques. Aujourd'hui, tout cela n'est plus possible car on travaille bien plus que 45 heures par semaine. Nos societes seraient bien plus sures si on avait le temps de s'y engager. En fait, cela est une raison de plus pour les fameux de 35 heures de Lionel Jospin.

Luc

Partager cet article

Repost 0
Published by Luc Rolland
commenter cet article

commentaires